Le soleil, une source d’énergie renouvelable très particulière

A ce jour, l’effet photovoltaïque est toujours le seul et unique moyen de produire de l’électricité sans faire appel à aucune force mécanique.

En effet, toutes les autres techniques produisent l’électricité en faisant tourner un générateur : le nucléaire, c’est faire bouillir de l’eau pour que la vapeur fasse tourner un alternateur, une éolienne c’est le vent qui fait tourner une turbine, idem pour l’énergie hydraulique, marémotrice, etc.

Aucune autre technique n’est aujourd’hui capable de produire directement de l’électricité.

L’industrie nucléaire essaie de le faire croire dans un langage marketing qui fait penser à certains que l’électricité sort de l’uranium, …mais comme le dit Bernard Laponche :

Le nucléaire est le moyen le plus dangereux de faire bouillir de l’eau

… et à ce jour le seul qui soit capable de cette magie, produire directement de l’électricité, c’est… le soleil !

Parfaitement silencieux, immobile, inodore et non polluant

Le photovoltaïque crée de l’électricité :

  • Sans mouvement, il ne contient donc pas de pièce d’usure, ne requiert aucun entretien important, le risque de panne est extrêmement réduit, la fiabilité très élevée
  • Sans mouvement, il est donc aussi parfaitement silencieux, ne provoque aucune nuisance, et peut donc être installé directement sur les habitations. La proximité entre la production et la consommation réduit d’autant les déperditions liées au transport de l’électricité : en France, entre l’énergie finale consommée par l’usager et l’énergie primaire produite dans une centrale conventionnelle ou nucléaire, il y a une perte d’énergie de 60%.
  • Sans aucune émission polluante : ni CO2, ni particules fines…
  • Sans réchauffer les rivières ni l’atmosphère

En toute sécurité

Le photovoltaïque est une source d’énergie sûre, qui ne fait courir de risque à personne, ni risque sanitaire, ni risque d’accident… Même les déchets sont recyclables et recyclés.

Rien ne s’oppose à ce qu’on l’installe à proximité immédiate des habitations.

Une énergie prévisible et accessible

Une fois l’installation de production photovoltaïque en place, l’énergie primaire est accessible de façon totalement gratuite, sans devoir payer pour un quelconque combustible, puis la lumière du soleil est gratuite et disponible. La durée d’ensoleillement est connue pour chaque lieu, le gisement solaire est régulier et prévisible sans les variations auxquelles est soumise, par exemple, l’énergie éolienne.

L’entretien et la maintenance est extrêmement réduits et circoncis à la partie électronique de l’installation (onduleur et connexions électriques).

Les propriétés physiques des matériaux photovoltaïques ne s’altèrent pas dans le temps. La légère baisse de rendement dans le temps est très limitée, ce qui permet aux fabricants de garantir le rendement de leurs panneaux photovoltaïques à 80% de la puissance nominale initiale au bout de 25 ans, parfois même 90% au bout de 30 ans.

Ainsi, il est aisé de prévoir le bilan économique d’une installation photovoltaïque, et ce haut niveau de certitude contribue à la sécurité des investisseurs.

Un peu d’histoire…

En 1839, Edmond Becquerel et son père Antoine présentent à l’académie des sciences une découverte du père : certains matériaux ont la capacité de convertir directement la lumière en électricité. C’est l’effet photoélectrique : une tension électrique apparaît quand un matériaux semi-conducteur est exposé à la lumière. Le matériau émet des électrons.

Il faudra attendre 1905 pour obtenir cette explication, et c’est Albert Einstein qui le premier comprit que le phénomène était provoqué par l’absorption de particules de lumière (aujourd’hui appelé photon) lors de l’interaction du matériau avec la lumière. Les photons éjectent les électrons du matériau. Einstein reçoit le prix Nobel pour cette explication en 1921.